Les différentes variétés de champagne

Le champagne est un alcool très prisé lors des dîners et des fêtes. Et pour cause, il est synonyme d’amusement, de prestige et d’hédonisme. Il peut d’ailleurs être bu à n’importe quel moment du repas grâce à ces différentes variétés.

Bouteille de champagne

Le dosage : le meilleur moyen de distinguer les différents champagne

En effet, le dosage est le principal élément qui distingue les différents types de champagne. C’est la dernière touche apportée au champagne avant sa mise en bouteille. Cette dernière touche correspond à l’addition d’une dose de liqueur (composée de sucre de canne dissous dans du vin) plus ou moins forte selon le rendu voulu.

Les différents champagnes sont ainsi classés selon le dosage de sucre présent dans le vin :

  • le champagne doux : + de 50 g de sucre par litre ;
  • le champagne demi-sec : entre 32 et 50 g par litre ;
  • le champagne sec : entre 17 et 32 g par litre ;
  • le champagne extra-dry (ou extra-sec) : entre 12 et 17 g par litre ;
  • le champagne brut : – de 12 g par litre ;
  • le champagne extra-brut : entre 0 et 6 g par litre.

Les cépages présents dans le champagne

Mais, il est bon de savoir qu’un champagne est composé de plusieurs cépages. Ce sont également ces mélanges de cépages qui distinguent les différentes variétés de champagne :

  • le champagne brut : la variété la plus consommée (90 %), il est composé d’un cépage de Pinot Meunier (80%) et d’un cépage de Chardonnay (20%) pour donner un arôme de foin séché ;
  • le champagne demi-sec/sec : possède le même mélange que le brut mais avec plus de sucre, ce qui donne un arôme de fruits mûrs et de pain grillé ;
  • le champagne rosé : possède une production limitée, il est composé à 50% de Chardonnay et à 50% de Pinot noir pour donner un arôme de fruits rouges (fraise des bois, framboise, cerise) et de pomme.

 

Bouteille de champagne 2

Les différentes cuvées d’un domaine de production

Le champagne possède plusieurs cuvées réalisées avec des assemblages différents. Ainsi, on a :

  • le champagne classique non millésimé : il s’agit d’un assemblage de plusieurs crus et de plusieurs années ;
  • le champagne millésimé : il s’agit de l’assemblage de crus de la même année, réalisé lorsque les vendanges sont exceptionnelles ;
  • le champagne « Cuvée spéciale » ou « Cuvée Prestige » : peut être millésimé ou non, il s’agit de l’assemblage des vins les plus subtils du domaine de production.

Comme vous l’aurez compris, il n’existe pas UN champagne mais DES champagnes qui peuvent être très différents les uns des autres. C’est pourquoi, on ne peut pas servir le même champagne à l’apéritif et au dessert. Bientôt, nous vous donnerons quelques astuces pour bien choisir votre champagne.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *